Objet social 

FAB’LIM a pour objet de faire émerger, porter, mais aussi de s’impliquer dans des projets partenariaux de recherche participative en territoires Méditerranéens, en France et au-delà, en faveur :

  • D’une agriculture de territoire, respectueuse des écosystèmes et résiliente au changement climatique,
  • D’une plus grande démocratie alimentaire pour des systèmes alimentaires durables et inclusifs,
  • D’une plus grande coopération économique entre les acteurs des filières de proximité.

Par son action, FAB’LIM vient renforcer le rôle d’innovation des acteurs des territoires, en faveur de la transition agroécologique et alimentaire, pour plus de durabilité et de résilience aux aléas.

FAB’LIM s’attache à rapprocher recherche et société et à stimuler les approches participatives et les constructions collectives, considérant que le décloisonnement des problématiques et des initiatives des acteurs des systèmes alimentaires de territoires (agriculteurs, transformateurs, distributeurs, consommateurs, citoyens, associations, collectivités, entreprises…) est potentiellement source d’innovations et plus largement, de transformations sociales pour une société plus solidaire, équitable, écologique et citoyenne.

Identité

FAB’LIM est une association sans activité politique ni confessionnelle. Notre intervention se fonde sur les valeurs de laïcité et de défense de l’égalité des chances pour tous par le partage des savoirs. Nous sommes particulièrement attachés à quatre grands principes :  

  • transition écologique et citoyenne : nous œuvrons pour des systèmes agricoles et alimentaires respectueux des écosystèmes et résilients aux aléas, et pour une transition vers des pratiques de production et de consommation plus durables.
  • recherche participative : nous encourageons les démarches de co-création, la capacitation de l’action collective, la recherche et l’expérimentation de solutions, et nous assurons la capitalisation des savoirs pour en faire des biens communs accessibles à tous.
  • éducation populaire : nous valorisons les échanges entre pairs et accompagnons la mise en réseau des initiatives pour mutualiser les savoirs et les expériences, et ainsi renforcer l’autonomie de réflexion et d’action des acteurs locaux dans un souci d’émancipation.
  • ancrage territorial : les initiatives que nous accompagnons ont un impact social et environnemental affirmé en réponse aux besoins de leur territoire, contribuent au lien entre territoires urbains et ruraux et sont portées par des collectifs autonomes, gérés démocratiquement.

Compétences

Veille sur les questionnements Recherche et Société émergents en lien avec la transition agroécologique et alimentaire, interface entre acteurs de l’enseignement, de la recherche et du terrain, incubation, montage et coordination de projets transdisciplinaires, multi-acteurs de recherche participative, mobilisation de fonds nécessaires aux projets, ingénierie de formation, capitalisation et transfert d’expériences.

Partenariats de recherche

Nous avons tissé des partenariats de recherche avec INRAE Montpellier, Montpellier SupAgro et l’Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier. Nous travaillons, par ailleurs, au développement de nouveaux partenariats avec les universités qui restent à consolider. Nous entretenons enfin, via le réseau ALLISS et des MSH, des relations au niveau national avec d’autres dispositifs d’innovation ouverte en France (associations, living lab, tiers-lieux…), ce qui nous permet d’orienter des porteurs de projets au-delà de nos territoires privilégiés d’intervention.

Mode opératoire

Le mode d’intervention de FAB’LIM est fondé sur le développement et l’animation de coopérations horizontales dans les territoires, associant de nombreux acteurs (cf. schéma de l’écosystème d’acteurs). Nous privilégions le construire et le faire ensemble, avec un développement de l’impact pensé par essaimage en réseau, plutôt que par croissance interne à l’association. FAB’LIM a ainsi une position à la fois d’interface entre recherche et terrain et de facilitation : appui à l’émergence de projets, animation des expérimentations collectives, capitalisation et essaimage des savoirs produits. De plus, de par ses connaissances des réalités et des enjeux des systèmes agricoles et alimentaires durables, mais aussi des initiatives et réseaux d’acteurs, FAB’LIM est en capacité d’apporter une expertise aux projets et de jouer un rôle d’information, d’orientation et de mise en réseau avec d’autres dispositifs hors de son territoire d’intervention.

Exemples de projets

Construction participative et éco-conception de filières de transformation locale en céréales et fruits et légumes ; développement des compétences des acteurs des filières céréales de territoire ; structuration de filières semences indigènes pour la restauration de la biodiversité ; analyse des tiers-lieux nourriciers en tant qu’espaces collectifs de transition ; mutualisation logistique pour une alimentation durable en zone urbaine ; création de communs en soutien aux processus de reterritorialisation des filières.